Programme

4ᵉ Congrès de la Chaire internationale Mukwege

« Violences Sexuelles & Enfance en Guerre »

Angers – Du 5 au 7 juin 2024

Mercredi 5 juin 2024

Ouverture du Congrès

Christophe DANIEL, Doyen de la Faculté de Droit, d’Économie et de Gestion de l’Université d’Angers

Équipe VSEG organisatrice, Présentation 4ème congrès (Angers)

François HOURMANT, Directeur du Centre Jean Bodin

Marie-Paule BEAUMONT, Présidente de l’Association France-Kivu : 35 ans d’amitié et de coopération

Hommage à Bernard CRÉZÉ †

Véronique de KEYSER, Présidente de la Chaire Mukwege et Adelaide BLAVIER, Responsable académique de la Chaire Mukwege : présentation de la Chaire

Marie HATEM, Professeure en médecine sociale et préventive, Université de Montréal, Présentation du 5ème Congrès (Montréal)

Françoise GROLLEAU, Présidente de l’Université d’Angers

Anne-Claire AMPROU, Ambassadrice de France pour la santé mondiale

Denis MUKWEGE, Gynécologue, Directeur de l’hôpital de Panzi, Prix Nobel de la Paix 2018

Guila Clara KESSOUS, Artiste Unesco pour la paix et Ambassadrice de la paix

Véronique AUBERT, Conseillère spéciale pour les crimes commis contre les enfants et touchant ces derniers à la Cour pénale internationale (CPI)

Kim Thuy SEELINGER, First Senior Coordinator for Gender-based Crimes Against and Affecting Children, ICC Office of the Prosecutor.

Katrien COPPENS, Directrice exécutive de la Fondation Mukwege

Esther DINGEMANS, Directrice exécutive du Global Survivors Fund

Bérangère TAXIL, Isabelle FOUCHARD, Coralie KLIPFEL, Projet VSEG. Droit international des violences sexuelles liées aux conflits affectant les enfants : état des lieux

Jeudi 6 juin 2024

  Enjeux principaux – Regards croisés – Amphi Jean Bodin

Présidence :

Magalie BESSE, Directrice de l’Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie (IFJD).

Approches historiques des violences sexuelles liées aux conflits affectant les enfants.

Manon PIGNOT, Maîtresse de conférences HDR en histoire, Université de Picardie Jules Verne.

Which Child? The Grave Violation against Children in Armed Conflict and the Age Criterion.

Simona LANZELLOTTO, Head of Project Office, Universities Network for Children in Armed Conflict.

La criminalisation des violences sexuelles et à caractère sexiste : une analyse critique des développements récents à la Cour pénale internationale.

Sarah-Michèle VINCENT-WRIGHT, Doctorante en droit public, Université de Montréal. 

Pause

Prise en charge holistique des enfants victimes de violences sexuelles.

Muriel SALMONA, Psychiatre, Présidente de l’association Mémoire Traumatique et Victimologie. 

Les défis liés à la prise en charge holistique des enfants dans le cadre des violences sexuelles liées aux conflits armés. Expérience de la Fondation Panzi en RDC.

Bertin RUTEGA, Directeur des programmes de la Fondation Panzi. 

Présidence :  Cynthia FLEURY-PERKINS, Philosophe, Professeure, CNAM et Christine AMISI, Médecin à l’hôpital de Panzi, Membre du Conseil scientifique de la Chaire Mukwege.

Les réparations pour les enfants nés de viol : quelles recommandations pour une amélioration du cadre juridique international ?  Augustine ATRY, Doctorante en droit international, Université de Lille.

Problématique d’intégration sociale des enfants né.e.s du viol dans un contexte de conflit armé : pistes d’amélioration.  Cecilia AGINO, Doctorante en psychologie sociale, Université de Liège/Université Evangélique en Afrique. 

L’enfance issue du viol. Quel droit et quelle protection juridique en RDC ?  Pierrot CHAMBU, Professeur de droit international, Doyen, Université Officielle de Bukavu. 

Pause : 16h – 16h30

De l’accompagnement juridique au profit des enfants issus de viols  par la Fondation Panzi à travers son programme de Clinique juridique.  Julien CIGOLO, Avocat à la Fondation Panzi. 

AJAR’s Experience with Children Born of Rape in Timor Leste.  Galuh Wandita SOEDJATMOKO, Directrice de Asia Justice and Rights.

Analyse économique de la prise en charge des enfants issus de violences sexuelles : défis, stratégies et impact social. Euphrasie KANINGINI WAMUNZILA, Doctorante en sciences sociales, Université de Liège/ Université Evangélique en Afrique. 

Présidence : Clotilde ROUGE-MAILLART, Professeure de médecine légale au CHU d’Angers, responsable de la Permanence d’accès aux soins de santé (PASS).

La sévérité des lésions traumatiques post agression sexuelle chez les mineures dans le contexte du conflit en RDC.  Kenny RAHA MAROYI, Médecin, Hôpital de Panzi. 

Viol avec extrême violence et extraction des corps étrangers.  Prisca KAVIRA ISE-SOMO, Chercheure, Hôpital de Panzi. 

Retour d’expériences des enfants de Panzi.  Reine BAHAYA, Médecin, Hôpital de Panzi. 

Impact des violences sexuelles en République démocratique du Congo (RDC) sur la fonction sexuelle des survivantes : une étude de cohorte rétrospective.  Tara REMAN, Physiothérapeute, Doctorante en Sciences de la Motricité à l’Université Libre de Bruxelles. 

Pause : 16h – 16h30

Présidence : David NIGET, Maître de conférences en histoire, Université d’Angers.

La nouvelle politique pénale du Bureau du Procureur de la CPI en matière de crimes lié au genre : comment améliorer la prise en charge des enfants et les réparations ?  Amélie BECQUART, Magistrate, Chargée de mission « Justice pénale internationale », Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. 

A Man Never Cries: Barriers to Holistic Care for Male Survivors of Sexual Violence in Eastern DRC.  Ali BITENGA ALEXANDREA, Chercheur en sciences sociales, Université de Linnaeus, Fondation Panzi. 

Conflict Related Sexual Violence and Boys.  Ines YAGI, Professeure de philosophie, Université Saint Paul d’Ottawa. 

Mariage forcé et situation de conflit.  Hermine KEMBO TAKAM GATSING, Rapporteure spéciale de l’Union africaine sur les mariages d’enfants et autres pratiques néfastes. 

Pause : 16h – 16h30

Présidence : Philippe VINCENT, Professeur de droit, Université de Liège.

Le sort de l’enfant impliqué dans des offenses sexuelles lors des conflits armés au Cameroun : des lacunes de la répression à l’inadéquation de la protection.  Claude Winnie PEFOLE FOSTING, Magistrate, doctorante en droit privé, l’Université de Douala. 

Enfants soldats et violences sexuelles : état des lieux du traitement juridictionnel international de ces victimes particulières.  Alizéa-Maïwenn CIFTCISOY, Doctorante en droit public, Université de Rouen Normandie et Université de Galway.

La prise en charge des enfants auteurs de violences sexuelles au sein du Comité national de désarmement démobilisation et réintégration (CNDDR) du Cameroun.  Simon Pierre BELA NYEBE, Enseignant en droit, Université de Yaoundé. 

Présidence : Lina BISCAIA, Head of the UNITAD’s Gender and Children Unit

Le cas des fillettes de Kavumu.  Cathleen de KERCHOVE, Présidente de l’association Les Enfants de Panzi et d’ailleurs et Mireille MONVILLE, Psychologue, Maîtresse de conférences, Université de Liège. 

Examining the Situation of Yazidi child Survivors Nearly a Decade Following ISIL Attacks on Sinjar, Iraq.  Natia NAVROUZOV, Directrice exécutive, association Yazda. 

Une enfance (et toute une vie) brisée(s) par la guerre ? La justice transitionnelle face à la violence sexuelle commise à l’égard des enfants dans le conflit armé colombien.  Luis Miguel GUTIERREZ, Maître de conférences en droit public, Université de Poitiers.

L’invisibilisation des violences sexuelles et sexistes commises contre les enfants dans les conflits armés : le cas du conflit armé sécessionniste au Cameroun.  Boris METSAGHO MEKONTCHO, Docteur en science politique, Université de Dschang. 

Vendredi 7 juin 2024

  Accès à la justice (internationale, nationale, transitionnelle) – Amphi Jean Bodin

Présidence :

Xavier PHILIPPE, Professeur de droit public, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Accès à la justice (internationale et nationale) des enfants victimes de violences sexuelles liées au conflit.

Benoît VAN KEIRSBILCK, Directeur DEI, Membre du Comité des droits de l’enfant de l’ONU. 

Place des enfants dans les mécanismes de justice transitionnelle.

Magalie BESSE, Directrice de l’Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie (IFJD).

Retour d’expérience de la CIIVISE. Le dialogue entre juge et enfants. (à confirmer)

Edouard DURAND, Magistrat, ex-coprésident de la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants – CIIVISE. 

De la problématique de l’accompagnement judiciaire des enfants victimes des violences sexuelles pendant la période des conflits armés en droit positif congolais, expérience de la Fondation Panzi.

David BUGAMBA AMANI, Coordinateur du pilier juridique de la Fondation Panzi. 

Les défis de l’accès à la justice pour les enfants victimes de violences sexuelles en France.

Carine DURRIEU-DIEBOLT, Avocate au Barreau de Paris spécialisée dans l’accompagnement des victimes de violences sexuelles et sexistes, ex-membre de la CIIVISE.

Co-présidence : Jean-Benoît FALISSE, Senior Lecturer, Université d’Édimbourg et Raphael VAN STEENBERGHE, Professeur de droit international, Université Catholique de Louvain. 

Access to reparation for children affected by conflict-related sexual violence.  Danaé VAN DER STRATEN PONTHOZ, Head of International Advocacy and Policy, et Zoé BERTRAND, Senior Advocacy and Policy Officer, Global Survivors Fund.

La réparation des violences sexuelles et à caractère sexiste : une analyse critique des développements récents à la Cour pénale internationale.  Miriam COHEN, Professeure de droit international public, Université de Montréal. 

Pause : 14h35 – 15h15

Violences sexuelles, enfants dans la guerre et transmission psychique transgénérationnelle des traumatismes.  Claudine COMBIER, Professeure de psychologie clinique et psychopathologie, Université d’Angers. 

Quelle appréhension juridique possible pour le préjudice transgénérationnel ?  Ségolène BUSI, Doctorante en droit public, Université de Pau. 

La réparation du préjudice transgénérationnel dans la jurisprudence de la CPI.  Coline MINGUET, Doctorante en droit international public, Université catholique de Louvain.

Présidence : Adelaide BLAVIER, Responsable académique de la Chaire Mukwege.

Attribution de sens à la souffrance psychologique des enfants victimes de violence sexuelle en temps de guerre : Enjeux culturels et relationnels.  Buuma MAISHA, Professeur agrégé, Université Saint Paul d’Ottawa. 

One stop center: évolution de la santé psychologique des survivantes de viol suivies par l’hôpital et la fondation Panzi.  Samuel MUSISIVA, Doctorant en psychologie clinique, Université de Liège. 

Traumatisme Psychologique chez les enfants Yézidis Post-Captivité par l’État Islamique.  Abdul Rahman RASHO, Maître de conférences en psychologie, Université Rennes 2. 

Effets de la guerre en République démocratique du Congo sur le développement psychomoteur des enfants.  Joelle NGOIE MUSASA, Doctorante en Psychophysiologie, Université Libre de Bruxelles (ULB). 

En quoi les soins psychomoteurs peuvent-ils aider les enfants victimes de la guerre ?  Sabine MICHIELS, Kinésithérapeute, Psychomotricienne, Doctorante FSM, Université Libre de Bruxelles (ULB).

Pause : 15h15 – 15h45

Présidence : Elsa SUPIOT, Professeur de droit privé, Université d’Angers.

Attester des violences sexuelles affectant les enfants : enjeux médico-légaux.  France EVAIN, Médecin cheffe de clinique FMH, Unité de médecine et d’imagerie forensiques, Centre universitaire romand de médecine légale. 

BackUp: l’innovation et le digital au service des victimes et de la justice.  Céline BARDET, Juriste, Directrice de l’ONG WWoW.

Investigations and prosecutions from the Ukrainian context.  Iryna KAPALKINA, Avocate, Ukrainian Legal Advisory Group

Presentation of Medicapt: Award-Winning Mobile Application to Document Forensic Evidence of Sexual Violence.  Georges KUZMA, Policier, Physicians for Human Rights

Pause : 15h15 – 15h45

PrésidenceRenée DICKASON, Professeure en civilisation et histoire contemporaine, Université de Rennes 2.

Eric APPÉRÉ, Dessinateur et auteur de conférences dessinées. 

Stéphane HUEBER-BLIES, L’art et l’impact : les exemples de « Zero Impunity » et « Ceci est mon coeur ». 

Sylvie MEYER, Documentariste, auteur de « Enfance volée : chronique d’un déni ». 

Présidence : Yves DENECHERE, Professeur d’histoire contemporaine, Université d’Angers.

Conditions particulières d’examen de la demande d’asile devant l’OFPRA : cas de l’enfance et des victimes de violences sexuelles.  Coralie CAPDEBOSCQ, Cheffe de la mission Vulnérabilités, OFPRA. 

L’effectivité du droit de l’asile pour protéger les enfants victimes de violences sexuelles en contexte de conflit armé.  Léa JARDIN, Docteure en droit public, Université Catholique de Lille. 

Accès aux soins et profils des déplacées internes victimes des violences sexuelles soignées à la clinique Panzi de Kinshasa : cas spécifique des conflits armés Teke-Yaka à l’Ouest de la RDC.  Eddy MUGISHO MAROYI, Médecin, Hôpital de Panzi. 

Violences sexuelles sur les jeunes migrants en Suède.  Faustine NKULU, Senior Research Associate en épidémiologie et santé publique, Université d’Umea.

Mental health and psychosocial support for victims/survivors of sexual violence in conflict and emergency settings : A scoping review.  Ida ANDERSEN, Research Group on Emergency and Disaster Medecine (ReGEDiM), Vrije Universiteit Brussel. 

Les violences conjugales et leurs conséquences psychologiques pour les femmes au foyer au Togo.  Têkovi Dede KATASSOU, Doctorante en psychologie, Université d’Angers. 

Période de vie étudiante et impact psychologique des violences sexuelles sur les jeunes femmes : entre désubjectivation et enjeux de resubjectivation.  Gwendoline MARAIS-FRIMONT, Doctorante psychologue clinicienne et psychothérapeute, Université d’Angers. 

Le corps comme moyen d’expression du traumatisme en Afrique Subsaharienne : scoping review.  Justin RUBONEKA CIKURU, Doctorant en psychologie, Université Libre de Bruxelles. 

Le centre nutritionnel au service des enfants victimes de guerre au sud Kivu.  Agriculteurs Français et Développement International (AFDI).

L’alphabétisation des femmes victimes de guerre du sud Kivu, pour une réinsertion sociale.  Agriculteurs Français et Développement International (AFDI).

Les enfants orphelins du sud Kivu scolarisés pour un espoir d’avenir.  Agriculteurs Français et Développement International (AFDI).

Pour une définition juridique de l’endoctrinement. How I ate my Father.  Thomas ONILLON, Doctorant en droit public, Centre Jean Bodin, Université d’Angers. 

Retour en haut